Power BI en santé : un projet organisationnel et transversal

Power BI en santé : un projet organisationnel et transversal

Le contexte du réseau de la santé et des services sociaux depuis les dernières années met de l’avant un fait indéniable : ce réseau a besoin d’avoir accès à l’information pour une gestion basée sur la réalité et non au gré du vent.
 
C’est dans ce contexte que le MSSS propose aux établissements du réseau un embarquement à la solution Power BI Premium, un outil Microsoft puissant permettant l’exploitation des données et la diffusion de l’information.


Mais est-ce que la technologie est la seule réponse aux actuels problèmes d’accessibilité et d’exploitation de l’information ? Voyons de plus près…

Malgré près de 2 ans de pandémie, vous arrive-t-il encore d’avoir de la difficulté à vous connecter à votre réunion Teams ? Ou encore, avec une touche plus personnelle, vos parents âgés font-ils face à un défi incommensurable d’utiliser les multiples fonctions de la manette de télévision ?

L’intelligence d’affaires et l’analytique des données (BI) n’est pas en marge de l’évolution des technologies. Elle se doit d’être gérée comme tout autre projet s’inscrivant dans la transformation numérique en tenant compte du changement technologique, mais aussi organisationnel, incluant les aspects de la culture et de l’humain.
 

Tous les projets BI ont sensiblement le même objectif, peu importe le domaine d’affaires et le type d’organisation : doter les membres de l’organisation d’informations compréhensibles leur permettant de prendre des décisions objectives dans le cadre de leur fonction.

Or, selon une étude menée par Gartner, 85% des projets BI sont voués à l’échec.
 

Le domaine de la santé n’étant pas étranger à cette réalité, il est donc impératif de jeter les bases d’une fondation solide pour que ces projets soient porteurs et deviennent, dans leur ensemble, synonyme de succès.

4 aspects à tenir compte dans la fondation d’une organisation analytique et apprenante

L’organisation et la culture

Le Ministère de l’économie du Québec a publié récemment un article, appuyé sur une étude de Harvard Business Review, qui révèle que « à l’heure actuelle, le plus grand défi pour les organisations n’est pas technologique, mais plutôt culturel. » 
 
La culture des données, ici concernée, est l’addition des valeurs et comportements mettant de l’avant l’exploitation des données pour améliorer et soutenir la prise de décision. Dans un projet organisationnel aussi transversal, cette culture devient une nécessité au succès et à la pérennité de la pratique BI.
 
Effectuez un diagnostic organisationnel qui résulte un profil de votre contexte organisationnel selon vos forces et faiblesses ainsi que vos besoins.
 
Évaluez les outils en place, l’adhérence des utilisateurs ainsi que leur capacité de réponse par l’interprétation des résultats.
 
Les résultats vous permettront de mettre en place une stratégie de développement de culture basée sur la priorisation de vos projets en intelligence d’affaires et l’état actuel de la situation.
 

Non exclusifs, les éléments ci-énumérés seront aussi fondamentaux au développement et au maintien de la culture des données.

La gestion des données et la gouvernance

Lorsque l’intégration de la culture est amorcée, il est alors plus fluide d’organiser la gestion des données avec, en prémisse, la définition et la mise en place d’une stratégie de gouvernance de données.
 

Définissez les rôles et responsabilités. La nomination d’un porteur de projet organisationnel, épaulé par la direction, est sans aucun doute une valeur ajoutée au projet considérant une responsabilité transversale entre les propriétaires et intendants (data stewards) des données, officiers de sécurité et consommateurs de l’information. La stratégie BI doit être collaborative entre les directions et les services d’information.

Balisez et soutenez la gestion de la donnée. Bien que ce ne soit pas les seuls éléments, la qualité et l’accessibilité peuvent devenir un enjeu important au succès d’un projet BI et à l’émancipation de la culture des données. 

Effectuez une évaluation du niveau de maturité de votre organisation dans la gestion des données. Cette appréciation permettant d’identifier les principaux freins à l’élévation de votre plein potentiel en tant qu’organisation orientée données (data-driven) et aiguillera les principaux éléments à administrer.

Les défis reliés à la gestion des données ne devraient pas être synonymes de statu quo, mais plutôt d’amélioration. Afin d’en diminuer la complexité, il est nécessaire de les adresser aux bons acteurs, éclairés et soutenus par la gouvernance.

La confiance des données acquises, ou du moins une planification de sa gestion établie, la question de la technologie se pose.

La technologie

Suite à la visualisation des besoins, est-il possible de répondre par l’affirmative à la question « avons-nous la technologie en place pour y répondre ?»
 
Évaluez votre infrastructure technologique en fonction de vos requis d’affaires et des alignements du MSSS.
 
Responsabilisez vos équipes spécialistes et techniques. La collaboration selon les différents aspects tels que la sécurité, la configuration, la maintenance et l’innovation est essentielle. Il n’est jamais trop tôt pour briser les silos et encourager la coopération puisque la réalisation de tableaux de bord Power BI n’est que la première étape dans le soutien à la décision. De nouvelles possibilités se pointent à l’horizon avec la science des données et l’intelligence artificielle.
 
Préparez-vous pour un changement de paradigme. Le cycle de vie des technologies déployées en local tire à sa fin et de nouvelles technologies infonuagiques émergent. Autant le mode de stockage (ex. Lac de données, Blob Storage, virtualisation des données) que les technologies (Databricks, Snowflake, Azure Synapse) nécessitent de nouvelles compétences. Assurez-vous que vos ressources actuelles se forment sur les technologies infonuagiques. Peut-être devrez-vous bientôt embaucher votre premier ingénieur de données ?
 
N’oubliez surtout pas les utilisateurs de votre plateforme de données. Mettez en place des normes et des patrons de conception (modélisation, nomenclature, filtres, ergonomie) et assurez-vous que la performance de l’actualisation des données soit optimale lorsqu’ils consommeront les données.
 

Le niveau d’adoption des technologies par les utilisateurs est un facteur déterminant de la réussite de la mise en place d’une stratégie BI.

L'humain

Autre que les connaissances technologiques et la littéracie des données des spécialistes de la donnée, saviez-vous que 85% des gestionnaires disent ne pas comprendre la donnée qui leur est présentée ? 
 
Cultivez la valeur humaine dans votre projet BI par le développement des compétences de vos ressources. Planifiez en gardant en tête la pérennité du projet.
 
Pour qu’un projet d’intelligence d’affaires soit à la hauteur de vos attentes, il est important de prendre du recul et d’évaluer ainsi que de bien saisir – comprendre – les besoins en termes de savoir, savoir-être et savoir-faire des ressources en place.  
 
Favorisez l’accompagnement personnalisé, la collaboration et la cocréation. Se baser sur des opportunités d’affaires pour déployer vos outils motiveront vos spécialistes de l’information ainsi que vos utilisateurs finaux et les feront sentir au cœur de l’action.
 
 « La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information. » Albert Einstein
 

Reconnaissez le temps d’adaptation nécessaire à vos ressources pour intégrer le changement dans leur quotidien afin de mettre en place un cycle d’apprentissage continu.

L’analytique des données dans les organisations, est-ce un « mal nécessaire » ? Oui. Est-ce nécessaire d’être un mal ? Non. C’est un projet digne d’être guidé comme tel avec sa vision stratégique, sa planification et une mise en œuvre mettant l’accent sur l’humain.

Que ce soit de mettre en place une stratégie BI qui soutiendra la culture des données de votre organisation, de conceptualiser et mettre en place une architecture des données moderne ou d’accélérer la livraison de vos solutions et projets BI, CIM Conseil peut vous aider à atteindre vos objectifs. L’équipe BI & Analytique des données de CIM Conseil assiste et supporte les établissements du réseau de la santé afin que le mal nécessaire devienne une solution éclairante.